Amies cinéphiles, vous en avez marre de Netflix ? Voici, quelques options pour le remplacer.

Mois après mois, les fans de films, comme moi, ne peuvent que constater, avec amertume, que le catalogue de film de la plateforme Netflix ne cesse de s’appauvrir au fur et à mesure que des partenariats avec de grands catalogues médiatiques ne sont pas renouvelés.

netflix moins de films

Bien sûr, il est toujours de trouver quelques pépites en utilisant les codes de catégories de l’arborescence de la plateforme pour passer outre les “recommandations” de Netflix. Mais pour les plus cinéphiles d’entre nous, cela ne nous permet pas de combler toutes nos attentes. Et l’année n’a pas semblé arranger les choses. Certaines sources estimant que le cataloguie de film disponible était 50% plus réduite en 2016 comparativement à 2012.

La stratégie de Netflix est clair : investir massivement dans des contenus originaux, ses propres contenus. Certains sont d’ailleurs de très bonne facture, mais il reste que l’offre des grands classiques ou de films plus anciens se réduit année après année, au fur et à mesure que les partenariats avec les collections de films,  comme Starz ou Epix, ne sont pas renouvelées. En se basant sur le classement IMBD top 250, un utilisateur de Reddit estimait, déjà en 2014, que seuls 49 de ceux-ci étaient disponibles sur Netflix.

Une offre existante relativement pauvre…

Et malheureusement, le vide n’est pas comblé par les compétiteurs directs. Hulu est majoritairement centré sur les émissions TV et voit même son catalogue de films également réduit depuis la fin de son partenariat avec Criterion.

Amazon Vidéo (ou Prime) non plus, car celui-ci semble vraiment se concentrer sur des films très récents ou des “”blockbusters”, avec, au final, un catalogue dont la qualité reste relativement moyenne, avec peu d’options pour aller regarder des films plus anciens, hormis pater à la vidéo à la demande (VOD) pour un tarif qui devient vite exhorbitant..

De fait, en observant la fin des partenariats des grandes collections de films avec les principales plateformes de straming légal, il semblerait que leur stratégie soit de lancer leur plateforme.

Et c’est sans doute de là que viendra le salut des cinéphiles.

Mais de belles perspectives très prochainement.

En effet, la fin de l’année voit le lancement de toutes nouvelles plateformes de diffusion que l’on pourrait qualifier de niche.

Citons notamment FilmStruck, qui sera lancé le 11 novembre prochain, avec notamment accès à la collection Criterion et TCM, avec notamment les oeuvres de Akira Kurosawa et de Mike Leigh, et de très nombvreus documentaires politiques. Relativement élitiste toutefois et réservé aux cinéphiles les plus pointus.

Ensuite, on a Mubi qui pourrait être résumé comme étant le Netflix des films indépendants :  Pulp Fiction, 2001: Odyssée, Lost in Translation, Le Parrain, Taxi Driver, Vol au dessus d’un nid de Coucou…. c’est assez impressionnant.

La Collection Warner (avec un trial 30 jours gratuit) également avec une nouvelle plateforme en test. On y trouvera des grands classiques, mais surtout des années 40, 50 et 60.

Pour les fans du festival Sundance, notons également leur plateforme ou le Tribeca Shorlist qui se concentre sur des listes de recommandations de films créées par des critiques, des réalisateurs et des acteurs..

Notons également Fandor (10$ par mois), avec un catalogue de films très confidentiels, et une vrai caverne d’Ali Baba pour les cinéastes les plus exigeants, et énormément de films étranger.

Et enfin une plateforme gratuite, Tubitv.com, supportée par la publicité, mais qui comporte tout de même un catalogue de plus de 40000 films, certes un peu plus anciens et qui proviennent des catalogues de la MGM, Lionsgate et Paramount.

 

 

Bon cinéma.

 

PLUS DE NOUVELLES