Des apps pour bien courir ou s’entrainer (motivation ludique) 1/2

Pas toujours facile de se motiver pour aller courir et faire son sport. Alors, voici une petite sélection personnelle d’applications ludiques et motivantes.

De fait, il existe de nombreuses applications de « workout » dont le seul but est de rendre l’affaire, que l’on sait  quelque peu rébarbative parfois :), beaucoup plus stimulante et ludique. L’idée étant de dissimuler les performances sportives derrière un masque de jeux et autres activités ludiques (collecter des objets, accumuler des récompenses) pour progresser sans s’en rendre compte.

Entre les applications de « coaching » et celles dont tes résultats permettront de sauver le monde, voici un petit tour de ce qui se fait le mieux en ce moment pour pouvoir courir (ou marcher) plus efficacement et plus motivé.

Le classique mais ergonomique et précis : Runkeeper.

 

Runkeeper est ce que l’on peut appler une application de courses des plus classiques : ici, pas trop de ludique, mais sa force repose dans sa précision et sa facilité de prise en main. C’est simple, efficace sans fioritures.

De fait, c’est celle que je préfère parmi tous ses concurrents directs (comme Endomondo,l Adidas Train&Run, RockMyRun, Runstatic, Strave…). Pourquoi ? Tout simplement parce que:

  • le suivi du parcours est très précis (gps) ce qui permet de se faire une idée très claire de son parcous et des distances (et élévations) parcourues, pour la course mais également pour d’autres sport (cyclisme, marche, randonnée…).
  • Les recommandations audio sont discrètes et efficaces.
  • Le rythme de la course s’adapte facilement en fonction de son humeur et/ou de son état physique.
  • Le suivi de sa progression est très lisible.
  • Elle fournit un panel très large de programmes d’entrainement, pour tous les niveaux.
  • La partage de ses performances avec ses amis est très simple et relativement motivant.
  • Elle est compatible avec de nombreux accessoires : Garmin Forerunner, Fitbit, Android Wear, l’application Zombies Run (que l’on verra juste après) et surtout Myfitnesspal (calories et régimes).

 

application runkeeper pour la course

Petit bémol, et même si elle est accessible gratuitement, les fonctionnalités les plus avancées sont payantes. Pour autant, la version gratuite est largement suffisante pour se faire une bonne idée de savoir si l’on cherche à investir ou pas.

De fait, et comme précisé plus haut, j’aurais même pu intitulé cette section « combo Renkeeper et Fitnesspal » tant les deux vont bien ensemble.

Crédit photo: Runkeeper

Zombie ! Run, l’application qui te motive à courir pour échapper à des zombies

C’est sans doute l’application de course la plus folle, ce qui en fait l’une des plus marrante, du marché.

Développé par l’excellent studio d’application pour smartphones « six to start » (dont on verra d’autres applications par la suite), cette application se concentre sur le rôle primordial de la course pour l’être humain : survivre (enfin, c’est le principe) en échappant à des hordes zombies (voilà un but motivant !)

Mélangeant réalité augmentée, histoire, et application de sport, « Zombies, Run » est gratuit et disponible sur Android et IOs (en anglais, seulement). Cependant, il convient de noter que c’Est une application « free-to-play », et que donc toutes les fonctions ne sont pas accessibles gratuitement. Cependant, celles accessibles initialement sont largement suffisantes pour se lancer dans l’aventure.

Ressemblant un peu à Runkeeper dans le fonctionnement, le but est relativement simple à: vous vous mettez à courir, avec votre musique, mais en plus de cela, vous entendrez parfois des messages de « survivants » restés à la base, vous « encourageant » à accélérer immédiatement pour échapper à l’apparition de zombies (avec évidemment, la musique dramatique qui va bien). À la fin de votre course, en fonction de votre performance, vous accumulerez des points et des objets qui vous permettront d’améliorer votre base/camp de survie, et d’accéder à des nouvelles missions tout en faisant avancer l’histoire de l’invasion zombie.

 

 

application zombie! Run

Chacune de vos courses sera différente, et fera apparaitre les zombies à des moments différents. Le programme de base comporte une base de progression de 0 à 5 km parfait pour les débutant(e)s.

zombie! Run 2

 

Crédit photo: « Zombies, Run« 

L’application de sport sarcastique et marrante : Carrot Fit

 

Basée sur les populaires « entrainements de 7 minutes » Meet Carrot Fit 2.0″ prend à contrepied tout le monde en misant sur le côté sarcastique et moqueur pour au final, dédramatiser la course effrénée de notre monde à la recherche du corps parfait (cf la vidéo ci-après).

 

[arve url= »https://www.youtube.com/embed/Y9-oKMUWzb4″/]

L’application est simple à prendre en main, et joue à la fois le rôle de coach d’entrainement et de calendrier de poids (pour suivire son évolution et adapter son programme), tout en misant sur un humour, somme toute sadique, mais au combien rafraichissant.

Crédit vidéo: Carrot Fit

Parier sur votre russite et gagner de l’argent, Pact.

Pact est une autre application de sport au pari osé : miser de l’argent et en gagner si vous atteignez vos objectifs ou payer les autres membres si vous n’y arrivez pas – on ne peut pas faire plus motivant (malheureusement ou heureusement, selon son rapport l’argent).

Le concept est simple : en s’inscrivant, on place un peu d’argent dans sa cagnotte (5 dollars, si je me souviens bien), et on passe un « pacte hebdomadaire ». Il en existe 3 :

  • manger plus de légumes : en photographiant vos aliments pour révision.
  • enregister vos plats lors de vos régimes – notamment via l’application Fitnesspal.
  • faire du sport: via l’application Gympact, Runkeeper… – le but est de faire un exercice hebdomadaire d’au moins 30 minutes ou de 10.000 pas pour le valider.

 

application pact workout

Suit le programme d’entrainement des super-héros: Superhero Workout

Encore et toujours « Six to run ». Cette fois-ci, il s’agit plus d’une application de « workout » que de courses à proprement parler, mais avec, toujours, la même volonté ludique : ici, il s’agira de devenir un super-héros… tout simplement.

Dans Super Hero Workout, vous avez le rôle de défendre la Terre contre ses ennemis grâce à une armure Mech. Mais pour pouvoir la maitriser et sauver l’humanité, vous devrez compléter plusieurs missions afin de débloquer des armes, des boucliers et autres accessoires.

L’application est résolument moderne, avec notamment l’utilisation de multiples senseurs de votre « smartphone » (caméra notamment) pour affiner la mesure des calories dépensées et surtout corriger vos mouvements.

Elle peut même être synchronisé avec Apple TV et Chromecast pour pouvoir profiter de l’écran de votre télévision par exemple.

Le tout est payant, mais à un prix très accessible (2.99 dollars)

 

[arve url= »https://youtu.be/UbslAzz1Lh4″/]

 

La marche avec une histoire: The Walk

Un autre petit bijou de « six to run » : The Walk. Cette application, développée en partenariat avec le ministère de la santé britannique (NHS), se concentre sur la marche et sur une histoire que l’on pourra faire progresser en atteignant des objectifs journaliers et hebdomadaires.

L’histoire se déroule autour d’un scénario de type « thriller » que vous ferez progresser en fonction de vos marches – d’après l’éditeur, pour voir la fin, il faudra parcourir 500 miles, soit envrion 805 kilomètres ! Autant vous dire que vous serez tenu en haleine.

 

 

[arve url= »https://www.youtube.com/embed/vJXZoKPR8Jw »/]

Des applications pour courir sur un tapis de course /ou faire de l’elliptique : Beatburn Treadmill / Spotify

 

Beatburn Treadmill de Lolo est spécialement conçu pour courir sur un tapis et utilise votre rythme de course pour sélectionner la musique au RPM qui correspond le mieux – de façon à caler votre musique au mieux, pour ceux qui, comme moi, ne peuvent faire du sport sans « playlists ».

Dans le même style, et un peu plus moderne, on aura aussi Spotify qui a développé un service similaire, avec des playlists dédiés mais également d’autres qui sont déterminés en fonction de votre bibliothèque – autre intérêt : on pourra modifier facilement le RPM en fonction de ses accélérations. Par contre, il n’existe pas encore de playlists HiiT jouant sur les sprints et les marches rapides. Dommage.

spotify running

 

 

Crédit photo: Michael Dorausch / N i c o l a

 

Commentaires