DIY: Comment faire un rangement mural ?

Au mois de décembre, une amie enceinte m’a lancé un défi : réaliser un rangement mural pour accrocher au dessus de sa table à langer.

Challenge que j’ai évidemment accepté.

Méthodologie

 

Bon… je dois bien l’avouer ce fut plus compliqué que je ne le pensais.  Déjà parce que je me suis mis en tête qu’il fallait absolument que je fasse des poches à soufflet pour que le rendu soit plus joli et que le maintien de la poche soit plus efficace.

J’ai donc passé des heures à chercher des tutoriels sur internet et surtout à essayer de les comprendre. À force, j’ai fini par y arriver mais pour finalement me rendre compte que cela ne fonctionnerait pas, car cela signifiait perdre beaucoup d’espace de rangement dans la poche elle même.

En effet, le soufflet ne s’ouvrait pas complètement comme je l’avais imaginé, du coup, il y avait une importante perte d’espace au milieu. Et forcément, je m’en suis rendue compte une fois que j’avais réalisé toutes mes découpes. 🙂

Je me suis donc reportée à la technique que j’utilisais pour mes sacs avec fond. Ainsi, toute l’espace de la poche était disponible.

Mais j’ai rencontré d’autres défis au cours de cette réalisation. Par exemple, comment surjeter avec une machine à coudre ? Quand on a seulement qu’une pièce à réaliser, cela fonctionne, mais quand on a 42 bords à réaliser… la machine ne nous aime plus… Mais avec beaucoup de patience et des mots doux on y arrive.

Il a fallu également placer les poches sur le tissu. C’est là où qu’on se rend compte qu’en couture, l’approximation ne pardonne pas. J’avais des différences de plusieurs millimètres entre mes poches et j’ai mis beaucoup de temps à essayer que tout soit à distances égales.

D’ailleurs, il ne faut pas négliger le nombre d’épingles lorsque que l’on place les poches car, comme on coud directement sur le dessus de la poche, la couture aplatie le tissu et c’est là que l’on peut avoir des décalages importants. Et ça arrive aussi en en mettant beaucoup! 😉

Il faut donc juste être vigilant, patient et ingénieux. Et surtout forcer le tissu à bien rentrer dans le plie fait en amont.

La dernière découverte que j’ai faite est la pause d’oeillets. Bon ce n’est pas si terrible, même si cela nécessite l’utilisation d’un marteau, ce que vos voisins ne vont pas forcément trop aimer, surtout si vous vivez dans un appartement. Faites juste attention ne pas les placer trop près du bord car le rendu ne sera pas joli, ni trop loin car sinon le bord risque de plier.

Bon, il est clair que je trouverais toujours des défauts à cette réalisation, car c’est moi qui l’ai faite, mais les futurs parents semblaient contents, alors finalement moi aussi!

Vivement maintenant que leur petite merveille arrive!!! 😀

Galerie

Comment faire un rangement mural ? Comment faire un rangement mural ?

 

Article initialement paru sur : https://coquelicotcreations.wordpress.com/2015/04/01/rangement-mural/

PLUS DE NOUVELLES